• Pascal Gontier - Thérapeute holistique et coach de vie
  • lacher-prise Pascal Gontier Coach de vie & Enseignant

Emission Web Radio



Pascal Gontier et le Natha Yoga
05 Novembre 2014

 

interviewé en direct
par YogaPartout - Canada

Pascal Gontier et le Natha Yoga - Yoga Partout


La presse en parle


Magazine «Santé Yoga»
N° 150 Mai 2014


Carte Blanche à Pascal GONTIER


Ma vision des rituels


Ma Vision des Rituels - Natha Yoga ThérapieDepuis la nuit des temps, les rituels sont importants. A ce jour, dans certaines cultures, les rituels de passage de l’enfance à l’adolescence, de l’adolescence à l’âge adulte, les rituels de saisons, sont encore pratiqués par certaines peuplades ainsi que les rituels de passation et d’accomplissement.

Bien souvent, ils font partie d’une lignée et sont gardés secrets. Ils sont porteurs de grandes énergies et de pouvoirs qui ont été véhiculés depuis des siècles. Ils sont un fil tendu entre la vie et la mort, le visible et l’invisible.

De tout temps, les rituels ont marqué le temps et l’espace et ont été un pont entre ce que nous sommes, ce que nous avons été et ce que nous deviendrons. Ils nous lient à nos ancêtres, à notre lignée et à tous les passeurs qui ont pris le chemin de la liberté et de la connaissance. S’investir dans un rituel c’est un engagement sincère et profond. Il peut s’étaler sur quelques jours ou sur plusieurs mois. Les rituels brisent les attachements de notre chair et de notre corps et soulèvent les voiles de nos illusions pour nous emmener dans la danse sacrée de l’initiation. Dans mon parcours initiatique, les rituels ont toujours fait partie de ma vie car chaque jour la vie est un rituel. Ils m’ont permis de vivre les choses les plus merveilleuses sur cette terre, de goûter à ses saveurs, à ses élixirs et à ses liqueurs.

Entrez dans la danse !

Comment entrer dans la danse sacrée du rituel dans notre acheminement et notre pratique de tous les jours?
Pour comprendre et vivre l’essence sacrée d’un rituel, il faut tout donner et encore plus que tout donner il faut animer et mettre en vibration, en couleur et en énergie tout l’espace de notre corps. Il faut faire chanter et faire vibrer par les mantras, par les visualisations, par les couleurs et par les énergies la moindre partie de notre aspect intérieur et corporel. Il faut emmener avec nous la moindre particule, la moindre cellule, pour qu’elles puissent entrer par les portes de notre temple intérieur et ainsi participer à cette grande danse sacrée. Notre corps devient le microcosme et le macrocosme de tout ce qui nous entoure.

La connaissance n’est pas à l'extérieur de l’être mais à l’intérieur, enfouie et gardée secrète par des milliards de cellules depuis le commencement de la vie. Se préparer pour un rituel c’est se préparer tous les jours car chaque jour la vie est différente. Vivre et partager ce bouillonnement avec le monde végétal, minéral, animal, céleste et terrestre, c’est réellement participer à la vie et entrer dans la danse en donnant tout ce qu'on a de plus beau de nous-même chaque jour.

Vivre le rituel c’est aiguiser chaque jour l’essence même de notre intuition. La seule porte réellement importante et qui relie les autres est celle de notre coeur. Sans une estime de nous-mêmes, sans un amour de ce que la vie nous donne, sans rendre grâce à celle-ci, notre pratique n’a pas de sens.




Magazine «Santé Yoga»
N° 134 Décembre 2012


Balancement cranio sacré, soin profond de l’être


Balancement cranio sacréLe rythme cranio sacré est un rythme subtil dont l’équilibre se révèle fondamental au maintien de notre vitalité et de notre bien être général. Après des années de pratique et d’expériences, Pascal Gontier, thérapeute énergéticien, a eu envie de nous en parler.

Par Isabelle Clerc

Mouvement naturel du corps, le rythme cranio sacré est l’expression du déplacement du liquide céphalo rachidien qui baigne le cerveau et la moelle épinière. Il est indépendant du rythme cardiaque et respiratoire: «Quand un patient vient s’installer sur ma table, il est comme un caillou jeté dans l'océan. Je l’accompagne jusqu’à ce qu’il sente ce mouvement. Quand il a pris cette vague, je ferme les yeux et me mets à l’écoute du rythme de ses veines, de ses artères, de ses muscles, de ses tensions émotionnelles. Quand il touche le fond de son océan, corps, émotions, pathologies, douleurs, mots, je peux l’aider à dénouer et à libérer », dit Pascal Gontier qui partage son expérience de vie à travers l’art du toucher, de l’écoute et du mouvement.

La vie lui a donné des mains légères, précises et intuitives à même de guider un voilier sur un océan perturbé. Pascal est né avec un don qu’il cultive chaque jour même si, comme il le dit, «ce don n’est pas toujours facile à aborder dans ce monde.» C’est un intuitif qui se laisse guider notamment par des expériences vécues au cours de ses rencontres avec des chamanes de différentes cultures: «Je ne suis qu'un passeur, je transmets. Et mes mains parlent. Ce que je suis disparaît car notre corps est un temple. Quand cette énergie se fluidifie, cette vague nous pénètre et nous habite. C'est en la laissant parler et vivre, en l'écoutant, en allant en profondeur, que nous pouvons accompagner chaque être. Différemment car chaque être est unique. Il a sa vibration, sa résonance, son rythme et ses nœuds.»

Stress, migraines, maux de nuque et de dos

Après un entretien personnalisé, le patient est allongé ou assis. La séance consiste à écouter et à sentir le rythme cranio sacré qui peut se percevoir à n’importe quel endroit du corps. Une suite de pressions manuelles subtiles et précises sur les points d’écoute permet d’établir une harmonisation profonde de l’être, tant sur les plans physiques que psycho émotionnels. Les symptômes de stress, migraine, maux de dos et de nuque sont apaisés, les mécanismes d’auto guérison stimulés.




Magazine «Santé Yoga»
N° 136 Février 2013


Le Yoga habillé d’espace


Le Yoga habillé d’espaceDe nombreux centres de pratique du yoga nu voient le jour en dépit des critiques.
Qu’apporte au yoga la nudité?

Des moments magiques et magnifiques

En parlant de lui, Pascal Gontier, enseignant, thérapeute et énergéticien, résume l’état d’esprit de ceux et celles qui aiment à pratiquer nu: «Pour moi, la méditation ou le yoga nus est un retour à soi-même, c’est un rituel avec notre nature et la nature. Je m’efface à ce que je suis pour redécouvrir ma réelle nature.
Quand on pratique ainsi, il est important de prendre une douche à l’eau pure naturelle sans savon ni parfum. On va retrouver sa nature, ses odeurs, ses racines.
On va aller à la rencontre de soi dans ses assises méditatives ou dans les asanas que ça soit une rencontre avec les premières lueurs du soleil ou une rencontre tard dans la nuit dans les soirées de la pleine lune.
Ces moments-là sont magiques et magnifiques, on redécouvre notre nature et l’humus de la terre.
Il est important dans la méditation ou le Yoga nu de réveiller et de remonter à la source de notre naissance.
Souvent dans le Yoga on parle de «l’éveil», mais notre premier éveil n’est il pas cette arrivée magnifique sur cette Terre, nu quand nous avons passé ce tunnel chaud et humide, et avons glissé jusqu’à la première porte qui était la vie qui nous attendait?
A ce moment-là nous avons goûté à notre premier prana, inspire et expire. Et tous ces brouhahas, ces effervescences de son et de lumières, ne sont ils pas pour l’être ce jour-là son première «éveil», son premier asana, sa première porte à cette belle rencontre qui est la vie ?
Nous sommes nés tout nus sur cette terre, nous sommes arrivés tout nus et humides. En travaillant les asanas, la méditation dans la nudité complète, nous faisons une offrande à nous-mêmes, à la nature, à notre mère nourricière, une offrande à la première fois que nous avons rencontré la vie.
Nous nous donnons corps et âme à la vie qui nous offre chaque jour ses parfums, ses couleurs, ses sons et ses mets les plus délicieux, les plus merveilleux.
Le yoga ou la méditation nus, c’est toujours un grand et beau voyage.»






Newsletter



Prochains Stages - 2018/2019








Consultation



  • Découvrez les témoignages ici

Presse & Radio

Emission web radio en direct avec le Canada 

Documents

Quelle différence entre le burn-out et la dépression ?
Pascal GONTIER

La Maçonnerie
49250 Fontaine Guérin
France

Tél : 06 31 08 70 54


Création de site internet: Cianeo